C’est dans la parole aisée que réside l’âme d’un bon orateur. Figurez-vous que de nombreuses techniques communicationnelles peuvent être employées pour vous permettre de devenir un meilleur orateur. Il s’agit entre autres du jeu de rôle, qui est un instrument pédagogique généralement utilisé dans plusieurs domaines (médical, juridique, etc.) pour permettre à l’apprenant d’acquérir une certaine dextérité en matière de communication. C’est un jeu enrichissant qui réunit plusieurs participants. Si vous souhaitez animer un jeu de rôle, vous devez faire preuve d’une organisation rigoureuse et soignée.

Choisissez une modalité de jeu de rôle

Pour commencer un jeu de rôle, vous devez choisir une modalité de jeu de rôle en fonction de l’apprentissage que vous désirez apporter aux apprenants. Par exemple dans le domaine médical, il existe certaines modalités du jeu de rôle à savoir : le jeu de rôle « collectif » et le jeu de rôle « un à un ».

Le jeu de rôle « collectif » consiste à désigner un patient parmi les participants (apprenants), pendant que les autres membres du groupe jouent le rôle de médecin autour de lui à tour de rôle en simulant une situation clinique.

Le jeu de rôle « un à un » retrace un moment précis de l’entretien entre le patient et son médecin afin de permettre à l’apprenant de s’améliorer. Cette scène est souvent représentée par l’apprenant et son superviseur. Lorsque l’apprenant joue le rôle de patient, cela lui permet d’avoir une illustration de l’attitude du médecin lorsqu’il donne son diagnostic et vice versa lorsqu’il joue le rôle de médecin. En tant qu’animateur, vous pouvez parfois interpréter le rôle de patient ou de médecin afin de permettre à vos apprenants d’apprendre encore plus.

Donjons & Dragons, le jeu de rôle emblématique de ces dernières années.

Organisez une bonne mise en scène de votre jeu de rôle

Le jeu de rôle étant un outil pédagogique il doit être soigneusement planifié pour une formation de qualité. Ainsi, pour une bonne animation vous devez préparer des scénarii qui répondent de façon précise aux préoccupations de vos apprenants. Dans votre texte, il faut établir clairement les rôles à tenir par chaque intervenant.

Une fois que vous avez déterminé les tâches que doivent exécuter les apprenants, vous devez vous assurer qu’ils préparent bien leur présentation. Par exemple lorsqu’il s’agit d’un jeu de rôle qui touche le domaine juridique, les apprenants peuvent être amenés à préparer des textes d’acteurs judiciaires (juges, avocats…). Ainsi, vous pouvez leur prêter assistance ou conseil dans leur préparation pour qu’il n’y ait pas trop de bavures le jour de la représentation.

Si vous êtes à la recherche de parties pimentées, voici un jeu qui pourrait vous plaire.

Faire preuve de prévoyance dans un jeu de rôle est très important quand on est animateur, car cela vous permet d’anticiper sur certaines difficultés qui pourraient se poser. Le jour de la présentation, assurez-vous que chaque apprenant respecte son texte et la durée de sa présentation.

Organisez un débat contradictoire entre les participants

À la fin de la mise en scène de votre jeu de rôle, pour vérifier le degré de compréhension de vos joueurs posez-leur des questions et permettez-leur d’en poser. Ainsi, vous devez en tant qu’animateur arbitrer les interventions respectives de chacun de vos participants lorsqu’ils posent des questions sur la mise en scène qui a été faite.

A voir aussi : Comment choisir une bande dessinée?

Relever les failles de votre mise en scène grâce à vos apprenants peut vous aider à améliorer votre jeu de rôle. S’il y a des remarques pertinentes, prenez soin de l’incorporer au scénario du jeu de rôle. Cela vous permettra d’améliorer votre prochain jeu de rôle.

Laisser un commentaire